Stuff Your Sexist Boss doesn’t want you to know – distribution at 2018 Montreal anarchist bookfair

Thanks to the generosity of Solidarity Federation (Britain Section of the International Workers’ Association), we successfully distributed 65 copies of « The Stuff Your Sexist Boss doesn’t want you to know » at 2018 Montreal anarchist bookfair. Copies were on DIRA table. If you liked this pamphlet, you may also want to have a look at other Solidarity Federation publications available at L’Insoumise anarchist bookstore at 2033 Saint-Laurent in Montreal.

Description of the pamphlet taken from Solidarity federation’s Facebook Page

[On April 27th], SolFed [Solidarity Federation abbreviation] [was launching their] new pamphlet called the Stuff Your Sexist Boss (doesn’t want you to know). It is the result of a lot of Solfed members putting together their experiences with organising against sexism in the workplace. With a cover illustration especially drawn by Bahar Mustafa.

Sexism is a constant presence in many workplaces where it can take many forms. From lower pay, to expectations of unpaid work, to sexual harassment by bosses, other workers or customers, sexism means women and workers seen as women are treated unequally on the basis of sex or gender. [Their] new pamphlet looks at the reality of sexism in the workplace and what we can do about it.

As anarcho-syndicalists we favour direct, collective strategies that build and maintain a culture of resistance in the workplace. While it’s not always possible to directly confront sexism at work, there is still much that can be done to make work more bearable and undermine sexist behaviour. Coping strategies can allow workers to deal with things on a personal level while tactics of resistance can help you to actively fight against unequal treatment, objectification, harassment and structural disadvantage. In this way workers can organise and fightback, building a culture of solidarity and support at work, which ultimately means you and others experiencing sexism are less isolated and more likely to win.

Advertisements

Brochure en ligne | « L’anarcho-syndicalisme au Brésil » par Jeunes Libertaires de Toulouse et de Bordeaux – 1988

Téléchargez la brochure en cliquant sur l’image

On récidive avec une autre brochure sur l’anarcho-syndicalisme, cette fois grâce au Centre international de recherches sur l’anarchisme de Marseille (CIRA). Merci à eux de nous permettre de rendre cette courte brochure de 18 pages accessible.

Dans cette publication on trouvera deux textes: le premier est un aperçu historique des paysage syndicale brésilien d’un point de vue anarcho-syndicaliste (« Anarcho-syndicalisme contre national syndicalisme ») et le deuxième est une entrevue avec un militant de la Confederação Operária Brasileira (« En direct avec la délégation de la C.O.B au 18e congrès de l’AIT »). Comme la brochure date de 1988, le point de vue est celui de militants d’une C.O.B. recréée et qui vient de se fédérer à l’AIT.

Extrait:

« Peu de gens le savent et d’autres dont semblant de l’oublier, la structure syndicale brésilienne est directement héritée du fascisme. Les réformistes (catholiques, communistes, socialistes…) cherchent à la conquérir; seuls les anarchosyndicalistes de la COB veulent l’abattre. Un long combat qui prend sa source à la fin du siècle dernier. »

Téléchargez la brochure en cliquant ici: L’anarcho-syndicalisme au Brésil

Brochure en ligne | Histoire de l’anarcho-syndicalisme italien

A-Syndicalisme italien - Couverture
Voici une brochure que l’on voulait partager car elle est rare.
Histoire de l’anarcho-syndicalisme italien
par I Nuclei Libertari di Fabrica di Milano
Édition du groupe Fresnes-Antony de la Fédération Anarchiste
Dépôt légal: 1978

Extraits :
« Ce numéro 5 de Volonté Anarchiste sur l’anarcho-syndicalisme italien est une traduction de notre groupe d’un texte des noyaux libertaires d’usines et d’entreprises de Milan, paru en avril 1978. Ces noyaux libertaires qui développent une présence anarchiste non négligeable dans les entreprises se sont penchés sur le passé de l’anarcho-syndicalisme italien, partiellement méconnu dans les milieux libertaires italiens, mais nous n’en doutons pas, totalement méconnu en France. Cette publication n’est pas uniquement livré pour l’intérêt de sa connaissance historique mais pour son évocation de l’expérience de la voie anarcho-syndicaliste. »

« Le moment du choix pour les travailleurs libertaires est arrivé: continuer d’être à la remorque des différents partis, mouvements, centrales syndicales ou être à nouveau un élément mobilisateur projeté vers la construction autonome libertaire de classe. Il n’y a pas de doute sur le choix de ce dernier point, il s’exprime depuis longtemps une discussion rigoureuse à propos du moment et des méthodes pour y arriver. Et cette fois on ne commence pas avec le vide mais avec un bagage d’expériences réelles. »

Table des matières
Préface…………………………………………………………………. pages 11
Naissance de l’U.S.I.: 1912-1922……………………………pages 15
Considérations sur l’expérience de l’U.S.I.  ………..pages 37
L’U.S.I. au cours de l’après-guerre 1949-1970 …….pages 41